Notre Actualité


 Prochains événements

Date: jeudi 19 octobre 2017

le SCRIPTORIAL d’AVRANCHES et l’église de PONTORSON.

Matin : le SCRIPTORIAL d’AVRANCHES Après-midi : visite de l’église de...

Suite

le SCRIPTORIAL d’AVRANCHES et l’église de PONTORSON.

Date: mardi 21 novembre 2017

Lieu: DINARD - salle Stéphan Bouttet

Conférencier: Carole BOETTI

Participez à une visite virtuelle en 3D du Musée JACQUEMART-ANDRE par Carole BOETTI Rendez-vous à...

Suite

le SCRIPTORIAL d’AVRANCHES et l’église de PONTORSON.


Date: jeudi 19 janvier 2017

RENCONTRES CULTURELLES 2017

Vendredi 24 MARS : déjeuner spécial SARRASIN, Lycée hôtelier Yvon BOURGES Jeudi 6 AVRIL : Déjeuner au Prieuré des Trinitaires Mercredi 3 MAI : Déjeuner au manoir de...

Suite

le SCRIPTORIAL d’AVRANCHES et l’église de PONTORSON.


 Francophonie

Francophonie
Francophonie

 Retrouvez nous sur

Radio Parole de Vie

à l'écoute da la chronique
Histoire et Patrimoine du Pays de Dinard.

Le Musée - Histoire Muséographique

Vidéo

Film sur le Musée de DINARD en activité (1996).

Le TEMPS des PIONNIERS (1983-1990)

A l’initiative de René BAUR, Pierre BRIAND et Henri FERMIN est créée le 5 janvier 1983, l’Association des Amis du Musée du Pays de Dinard avec pour objet, outre la réalisation d’un musée cantonal, la préservation du patrimoine local.
Le Dr Marc BONNEL, président-fondateur, fédère autour de lui une équipe dynamique composée des trois pionniers et d' André POMPANON, Louis BAZIN de JESSEY, Maud BRUNEAU, Jacques d’HINNIN, Jacques PINSARD, Léon et Raymonde ROLLIER, Achkren ALLEE, Anne ROBINE, Jacques CHARPY, Ernest CHENOT, Charles ANTOINE……  Après recueil des dons et installation des collections (1983/1984), le MUSEE ouvre ses portes à la Villa Eugénie le 13 juillet 1985 ; les tourelles et salles sont aménagées jusqu’en mai 1989.
Une première CONVENTION signée le 10 mai 1984 entre Yvon BOURGES, maire de Dinard et l’Association stipule la mise à disposition par la Ville des locaux, charge à l’Association d’aménager un MUSEE sur l’histoire de Dinard et de sa Région.
Le MUSEE ouvre chaque après-midi de Pâques au 11 novembre.
En 1986, 2.669 personnes visitent le Musée.
En 1987, le Dr Marc BONNEL demande à Madame Sylvie BLOTTIERE, présidente de l’Association des Conservateurs des Musées de Bretagne, un audit du Musée. Dans son rapport du 18 avril 1988, elle préconise le développement d’un musée du SITE BALNEAIRE.


L’évolution vers un MUSEE du SITE BALNEAIRE (1991 – 1998)

Une lettre de la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne (DRAC), en date du 20 avril 1994, encourage la création d’un Musée du Site Balnéaire. Le Général JOUNY, président, confie la promotion de ce projet à la municipalité de Dinard. Le conseil municipal de Dinard approuve le 5 décembre 1994 un avenant à la convention de 1984 et l’A.G. de notre Association applique de nouveaux statuts afin de permettre la gestion du Musée par la Ville de Dinard.
Une nouvelle CONVENTION, toujours en vigueur, est signée le 13 février 1996. Cette convention stipule que « la Ville de Dinard assurera la gestion du Musée du Site Balnéaire et que notre Association concourra à la promotion et à la gestion du Musée, charge à la Ville de demander l’avis de l’Association pour les décisions concernant le Musée ». La Convention précise que « tous les locaux de la Villa Eugénie sont pris en charge par la Ville qui fait bénéficier l’Association de locaux communs avec le Musée pour le secrétariat, les réunions, les travaux d’atelier ainsi que la mise en réserve des collections, qui sont maintenues au Musée…Un comité de coordination devra assurer la promotion et la gestion courante du Musée… ».
Par dévolution en date du 4 février 1998, l’Association donne à la Ville de Dinard 12 documents ou objets, dont 3 des 5 maquettes réalisées par André POMPANON (évaluées par la DRAC à 1 million de francs le 6 mai 1998).

Les TEMPS DIFFICILES (1998 – 2004)

En septembre 1997, le Maire de Dinard annonce que des travaux de rénovation de la Villa Eugénie seront entrepris en 1998. Une partie des collections quitte le Musée et enrichit à l’été 1998 une exposition au Palais des Arts : « Dinard, histoire d’une station balnéaire ».
Quatre ans après la signature de la nouvelle convention, le Musée du Site Balnéaire rouvre le 24 juin 2000 chaque été jusqu’en 2004.
Un projet d'aménagement de la Villa Eugénie en Musée est réalisé par l'architecte de Musée Frédéric Mauclair…...
Grâce au soutien sans faille de notre Association dans la réalisation du dossier, la Ville de Dinard obtient en 2003 le label « Ville d’Art et d’Histoire » et décide le 4 juillet 2003 de créer un Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine (CIAP) à la Villa Eugénie, intention renouvelée publiquement par le Maire en décembre 2007 et dans le bulletin municipal « Vivre à Dinard » de novembre 2008.
L’AG extraordinaire du 18 janvier 2006 transforme l’Association des Amis du Musée du Pays de Dinard en Association « Histoire et Patrimoine du Pays de Dinard », avec pour but « de participer à la promotion historique et patrimoniale du Musée du Pays de Dinard ou de toute autre structure culturelle mise en place par la Ville de Dinard dans le cadre notamment du CIAP ».
A partir de janvier 2009, Marie-France FAUDI, nouvelle présidente, va se consacrer à défendre la Villa Eugénie comme lieu naturel d’un Musée de la Vie balnéaire et d’un CIAP concomitant.


Un MUSEE en RUINES (2004 – 2016.......2018?...et après?)

Le MUSEE de DINARD ferme en 2004 pour travaux : les lignes de crédit sont sans cesse reportées jusqu’en 2014 (71.000 euros de travaux réalisés en dix ans dans un champ de ruines pour 600.000 euros de crédits ouverts en 2013 et 2014). C’est un crève-cœur pour les membres dévoués et  bénévoles de l’Association qui constatent avec amertume cette destruction programmée de l’œuvre qu’ils avaient patiemment construite depuis 30 ans contre vents et marées.
Lors de l’Assemblée Générale du 15 janvier 2014, le Dr Marc BONNEL, président- fondateur, est de nouveau élu à la Présidence et s’engage à interroger les candidats aux élections municipales de mars 2014 pour recueillir leur sentiment sur la pertinence ou non d’un Musée du Site balnéaire. Lors de l'AG du 24 janvier 2015, Madame le Maire de Dinard annonce qu'elle attend pour la villa Eugénie des "généreux donateurs".
Alors que les travaux devaient commencer en avril 2014, la nouvelle maire, qui avait fait de la Villa Eugénie sa priorité dans la défense du patrimoine, décide, sans concertation, de retirer purement et simplement les 500.000 € de crédits dédiés à la villa Eugénie qui ne figurent plus au PLAN PLURIANNUEL d'INVESTISSEMENT 2015/2018 (cf conseil municipal du 30 mars 2015).
En octobre 2015 nous avons emménagé dans de nouveaux locaux, sis au 7 rue Jean-Baptiste de la Salle (à l'entrée de l'école maternelle, derrière la Villa Eugénie. Tous nos objets et documents seront réunis en un seul site au sous-sol de ces locaux.

COMPARAISON entre les MUSEES de DEAUVILLE/TROUVILLE et BIARRITZ et DINARD

Historiquement, il est classique de comparer les trois villes « balnéaires » françaises de la seconde moitié du 19ème siècle : BIARRITZ (25.900 h), DEAUVILLE (3.800h)/TROUVILLE (4.800 habitants) et DINARD (10.230 h).
A BIARRITZ existent 4 MUSEES, dont 1 musée historique depuis 1980 et un musée de la MER depuis 1933.
A DEAUVILLE/TROUVILLE existe un « musée d’art et d’histoire ».
A DINARD, il n’existe plus de Musées : le Musée de la MER (ancien AQUARIUM), créé en 1934 à l’initiative de Jean-Baptiste CHARCOT est fermé depuis 1996 et a été vendu à Yann BUCAILLE en 2010 pour construire un hôtel de luxe ; le Musée de Dinard, initié en 1983 par l’Association Histoire et Patrimoine du Pays de Dinard, a été fermé en 2004.
A BIARRITZ et DEAUVILLE/TROUVILLE les deux lieux muséographiques sont excentrés et témoignent du passé de chaque cité :
- l’ancienne EGLISE anglicane à Biarritz, classée monument historique en 1980.
- la villa MONTEBELLO à Trouville, don de la marquise de Montebello, acquise en 1936 et classée monument historique en 1987.
A DINARD, deux lieux sont emblématiques de la station balnéaire de l’époque :
- la villa « les ROCHES BRUNES », construite entre 1893 et 1896 par Emile POUSSINEAU,  léguée à la ville de Dinard en avril 2007 par Monsieur Paul BRAUD, classée monument historique, d’accès difficile pour les personnes handicapées et âgées, sans parking proximal.
- la villa EUGENIE, construite en 1868 par l’architecte PICHOT à l’initiative du préfet FEART, amoureux de Dinard, puis donnée à la ville de Dinard par Pierre LEVAVASSEUR,  est le lieu  naturel d’un Musée actif de juillet  1985 à l’été 2004. Située à l’entrée de Dinard, d’accès facile pour les handicapés avec parking aménageable, la villa EUGENIE est protégée, non encore classée monument historique.